La convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) permet à des personnes malades ou l’ayant été d’obtenir un prêt, notamment immobilier. En vigueur depuis 2007, elle remplace la convention Belorgey

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 20/09/2019 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Puis-je solliciter un prêt immobilier malgré des problèmes de santé ?

Convention AERAS : Puis-je solliciter un prêt immobilier malgré des problèmes de santé ?


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreAppel Immo répond à vos questions


Convention AERAS

La convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) est entrée en vigueur en janvier 2007 faisant suite à la convention Belorgey. Elle vise à améliorer l’accès au crédit à des personnes ayant, ou ayant eu dans le passé, des problèmes de santé.

99.7% des demandes de crédit via la convention AERAS bénéficient d’une offre d’assurance



Convention AERAS, prêt immobilier

La convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) permet d’emprunter malgré des problèmes de santé. Pour toute demande de prêt immobilier, l’établissement prêteur analyse la solvabilité du candidat et exige souvent à ce dernier de souscrire à une assurance emprunteur pour obtenir et garantir le prêt. L’emprunteur doit alors remplir un questionnaire de santé. Lorsque celui-ci présente un risque aggravé de santé, les conditions d’assurance et le tarif doivent être adaptés, d’où la convention AERAS

Convention AERAS, examen de la demande

Dans le cadre d’un prêt immobilier, la convention AERAS prévoit un dispositif d’examen approfondi de la demande d’assurance. Trois niveaux d’examen sont possibles selon les cas. Si l’état de santé de l’emprunteur ne lui permet pas d’être assuré par un contrat standard de premier niveau, son dossier est automatiquement examiné à un deuxième niveau par un service médial spécialisé. A l’issu de ce deuxième examen, si une proposition d’assurance ne peut être proposée au demandeur, son dossier sera automatiquement examiné une troisième fois dans la mesure où il respecte les conditions suivantes :

  • l’encours cumulé de prêt ne doit pas dépasser 300.000 euros
  • l’emprunteur ne doit pas avoir plus de 70 ans au terme du prêt immobilier

Les examens de deuxième et troisième niveau sont étudiés lorsque le demandeur présente un risque aggravé ou très aggravé de santé. Le tarif de l’assurance peut être plus important que celui d’un contrat standard et les garanties parfois limitées.


Date de mise à jour : 12/02/2009


Et aussi sur le même thème :

Crédit immobilier : choisir son assurance emprunteur

Pour en savoir plus :
Credit Immobilier : mieux comprendre pour bien choisir !


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien