Vos droits et obligations

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 21/05/2019 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Clôturer son terrain

Clôturer son terrain


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreAménagements de l'habitat


Cloture terrain

Chaque propriétaire est libre de clôturer son terrain s’il le souhaite (art. 647 du Code Civil) sans qu’aucun voisin ne puisse s’y opposer.

Chaque propriétaire est libre de clôturer son terrain s’il le souhaite (art. 647 du Code Civil) sans qu’aucun voisin ne puisse s’y opposer.

A partir du moment où la clôture n’empiète pas sur le terrain d’à côté, elle ne nécessite pas d’autorisation préalable. Par contre, la clôture ne marque pas de façon définitive les limites de la propriété. Il est donc préférable de connaître les limites séparatrices des terrains afin de respecter les espaces de chacun.

Il est néanmoins toujours recommandé de vérifier la réglementation locale en matière d’urbanisme car dans certains cas, comme dans les zones de préemption ou dans les zones sensibles, la mise en place d’une clôture doit faire l’objet d’une déclaration en Mairie.

Le cas particulier des plantations

Le fait de clôturer son terrain par des plantations est régi par une loi différente (art.671 du Code Civil).
Les végétaux dont la taille va dépasser 2 mètres, on les appelle les hautes tiges, doivent être plantés à une distance d’au moins 2 mètres de la borne séparatrice.
Ceux qui sont inférieurs à 2 mètres, les basses tiges, doivent respecter une distance minimale de 0.50m.


Date de mise à jour : 30/01/2008


Et aussi sur le même thème :

Le certificat d’urbanisme

Pour en savoir plus :

Clôturer son terrain

Proposition de devis :

Clôture
Cloture bois


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Annonces immobilier
jardiner
Aménagement de l'habitat
Sécurisé son logement
Logement

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien