Les Notaires constatent un recul du volume des transactions et des prix en province. Anticipant un retournement du marché, ils conseillent aux particuliers de vendre d’avant d’acheter

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 22/12/2014 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Prix immobilier notaires

Prix immobilier notaires : Les Notaires de province anticipent une rentrée difficile


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitrePrix immobilier


Prix immobilier notaires

Les transactions commencent à marquer le pas

Un sondage national réalisé par Immonot auprès d’études notariales pratiquant la négociation révèle que le volume des ventes est en recul en France. Si les mois d’été sont traditionnellement peu propices à la signature de compromis de vente, reste que l’immobilier français semble envoyer les premiers signes d’un retournement de marché. Ainsi le ralentissement du volume des transactions constaté par les notaires en mai et juin dernier se confirme et ces derniers anticipent un recul important de l’activité pour juillet et août. Ils sont 42% à tabler sur une baisse du nombre de ventes contre 11% à miser sur une hausse.

Le recul des prix de l’immobilier se confirme

Sur les deux derniers mois, 34% des Notaires participant au sondage ont relevé un recul des prix des logements contre 4% une augmentation. Immonot indique que le déséquilibre devrait s’accentuer dans les prochains mois et que les régions qui ont vu leur prix augmenter dans l’année devraient subir une forte baisse. En plus de toucher les appartements et les maisons, les Notaires estiment que le recul des prix devrait également concerner les terrains et les commerces.Comme toujours, Paris et l’ensemble de la région francilienne font figure à part. Les prix de l’immobilier dans la capitale continuent leur ascension et viennent, selon les Notaires de Paris, de dépasser la barre des 8.000 euros le mètre carré.

Vendre avant d’acheter

Les Notaires conseillent aux particuliers de revendre leur logement avant d’en acquérir un nouveau hormis dans les endroits privilégiés comme les centres historiques des grandes villes où les biens en vente partent très rapidement. Ils rappellent que la dette des pays européens et des USA pèse sur le secteur bancaire. Malgré les bons résultats des entreprises françaises, l’économie mondiale reste fragile et le moral des ménages est en baisse. Pour les Notaires, ces indicateurs laissent présager un recul de la consommation intérieure et donc… des ventes immobilières.


Date de mise à jour : 08/08/2011


Et aussi sur le même thème :

Marché immobilier notaires : Les Notaires de France confirment la contraction des ventes immobilières

Pour en savoir plus :
Immobilier, baisse des prix : Les prix de mise en vente sont en légère baisse en France
Tendance prix immobilier Paris : Où va s’arrêter la hausse des prix de l’immobilier à Paris ?


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Plus d'information sur les annonces immobilières entre particuliers.

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien