D’après l’Association française des usagers de banque, 30.000 ménages ayant souscrits à un prêt relais seraient menacés de saisie immobilière. Pourquoi, quelles sont les solutions…

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 23/01/2020 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Prêt relais, la France craint-elle les saisies immobilières ?

Prêt relais, la France craint-elle les saisies immobilières ?


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreInformations nationales


Prêt relais

L’Association française des usagers de banque (AFUB) lance un cri d’alarme. En raison de la crise et de la difficulté actuelle à vendre les logements, de nombreux ménages français qui ont souscrit à un prêt relais seraient menacés de saisie immobilière. D’après l’AFUB, 30.000 foyers seraient concernés.

Le prêt relais, qu’est ce que c’est ?

Lorsqu’un ménage souhaite acquérir un logement plus cher, il est souvent contraint d’ acheter le nouveau bien immobilier avant d’avoir vendu l’ancien. Le temps de trouver un acheteur, le ménage souscrit un prêt relais, un crédit à court terme, en général sur un ou deux ans maximum.

Pourquoi est-il actuellement si difficile de vendre son logement?

Plusieurs raisons s’entrecroisent.
D’une part les biens en vente sont souvent surestimés. Alors qu’il y a deux ans, la France était au sommet de la bulle immobilière, aujourd’hui le marché immobilier français est net en ralentissement et les biens surestimés ne se vendent plus.
Les banques, de leur côté, ont souvent accordé des prêts relais à hauteur de 80% de la valeur estimée du bien immobilier alors qu’elles n’auront dû prêter que 50 ou 60% de cette valeur.
Par conséquence, les vendeurs endettés ont du mal à baisser leur prix. Ils doivent de plus faire face à un marché dépressif. Les acheteurs sont peu nombreux, prennent leur temps, négocient les prix et s’ils sont intéressés voient souvent leur demande de crédit refusée par les banques devenues frileuses.

Quelles solutions pour les ménages détenteurs d’un prêt relais ?

La priorité est de vendre. Les vendeurs ne doivent pas hésiter à baisser leur prix. Il est préférable de perdre un peu d’argent plutôt que de se retrouver avec un prêt relais à échéance et courir le risque d’une saisie immobilière. En cas de difficulté à trouver un acquéreur, les vendeurs doivent s’adresser à leur banque. Ils peuvent également solliciter la protection de loi. Peu coûteuse, une action judiciaire permet d’obtenir un délai supplémentaire de quelques mois.


Date de mise à jour : 02/10/2008


Et aussi sur le même thème :

Les Notaires tablent sur une baisse du marché de l'immobilier
Crédit immobilier
Acheter un bien immobilier au juste prix
A vendre maison avec jardin

Pour en savoir plus :

Achat vente immobilier : le comportement des français
Prêt relais : acheter avant d'avoir vendu


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Annonces immobilières
Acheter un bien immobilier
Vendre un bien immobilier
Emprunts
Financer son projet immobilier
Informations sur l'immobilier
Informations nationales
Informations internationales

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien