Habitat durable, énergie, principes : faire le choix d’un habitat durable permet des économies d’énergie importantes tout en respectant l’environnement. Plus d’informations sur les grands principes de l’habitat durable

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 27/06/2016 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Habitat durable, respecter l’environnement et limiter les dépenses en énergie du logement

Habitat durable : économie d’énergie


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreInformations nationales


Habitat durable
Habitat durable, énergie

Privilégier l’habitat durable, c’est faire le choix d’un logement qui consomme peu d’énergie et peu d’eau. Soutenu par le Grenelle de l’environnement et la loi de finances 2009 en faveur de l’immobilier vert ( prêt à taux zéro écologique, crédit d’impôt, aides de l’ Anah…), l’habitat durable est promis à un avenir certain. Si la construction d’un habitat durable est plus onéreuse qu’un logement traditionnel, en moyenne de 5 à 15% de plus, les économies à moyen et long terme compensent largement le surcoût initial.
Pour mémoire, l’habitat traditionnel représente 28% de la consommation totale en énergie de l’Hexagone.

  • le chauffage représente 75% de l’énergie consommée dans un logement
  • la cuisson et l’eau chaude sanitaire 15%
  • l’électroménager et l’éclairage 10%
Habitat durable, principes

Les principes de l’habitat durable commencent dès l’ouverture du chantier avec comme ligne de mire la limitation des nuisances environnementales (bruit, gestion des déchets, choix de matériaux plus écologiques…).
L’habitat durable est conçu selon des plans intégrant une approche bioclimatique. L’orientation et l’ensoleillement sont minutieusement étudiés. A eux seuls, ils peuvent permettre une économie de 15 à 30% des besoins en chauffage. Des matériaux performants sont utilisés pour l’ isolation (isolants de qualité, triple vitrage…). L’objectif est de limiter autant que possible les échanges entre l’intérieur et l’extérieur. Selon les régions, l’ installation d’une véranda peut permettre de réduire les ponts thermiques. Plus ambitieux mais très efficace, le toit végétalisé constitue un excellent isolant thermique et phonique.
Le choix du chauffage s’oriente fréquemment vers des solutions durables : géothermie, pompe à chaleur, chaudière solaire, chauffage bois… Lorsque la construction est alimentée en gaz de ville, la chaudière gaz à condensation permet une baisse des consommations en énergie pouvant aller jusqu’à 20% par rapport à une chaudière traditionnelle.
La gestion de l’eau fait partie prenante de l’habitat durable. Chasse d’eau à double débit, récupérateur d’eau de pluie pour le jardin, récupération des eaux dites grises (douche, baignoire…) pour les toilettes permettent de réduire durablement les consommations en eau.
A noter, la semaine du développement durable aura lieu du 1er au 7 avril 2009.


Date de mise à jour : 24/02/2009


Et aussi sur le même thème :

prêt à taux zéro écologique
Prêt écologique, crédit d’impôt, les coups de pouce pour l’immobilier vert de la Loi Finances
Isolation écologique
Géothermie
Pompe à chaleur
Chaudière solaire
Chauffage bois

Pour en savoir plus :
Anah
Installer une véranda
Pompes à chaleur (PAC), chauffage écologique et économique
Semaine du développement durable
maison passive


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Plus d'information sur l’ habitat durable et les annonces immobilières entre particuliers :

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien