Comment protéger sa cuisine des accidents domestiques ? La cuisine, pièce de tous les dangers, est en effet le théâtre de 33% des accidents de la vie courante dont les conséquences fonctionnelles, psychomotrices ou esthétiques sont parfois graves. Gros plan sur les précautions à prendre

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 29/07/2016 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Protéger sa cuisine des accidents domestiques

Cuisine, accident domestique


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreInformations nationales


Cuisine accident domestique
Cuisine, accident domestique

Plus de 10.000 enfants âgés de moins de 15 ans meurent chaque année en France des suites d’un accident domestique (première cause de mortalité infantile). La cuisine, pièce de tous les dangers, est le théâtre de 33% des accidents domestiques dont les conséquences fonctionnelles, psychomotrices ou esthétiques sont parfois graves.

Brûlure, absorption de produits ménagers, entaille, chute et autres blessures sont autant de risques dont les enfants peuvent être victimes à tout moment dans une cuisine. Les tentations y sont multiples. Sans verser dans l’alarmisme, la vigilance est de rigueur pour protéger au mieux votre petit chérubin lors de ses petites incursions dans ce lieu truffé de dangers.

Cuisine, accident domestique : précautions

Afin d’amoindrir les risques d’accidents domestiques dans la cuisine, certaines précautions sont à prendre, entre autres :

  • Protéger les plaques électriques par des protège-plaques
  • Installer des boutons avec système de sécurité sur les appareils fonctionnant au gaz
  • Tourner vers l’intérieur les manches de casserole
  • Ne rien laisser en bord de table (tasse remplie de liquide chaud)
  • Mettre hors d’atteinte allumettes et briquets
  • Ranger de façon inaccessible pour l’enfant les objets tranchants
  • Veillez à tenir à distance les produits ménagers (en hauteur ou dans un placard fermé à clé)

En cas d'intoxication, ne pas faire vomir l'enfant ni le faire boire (surtout pas de lait qui contrairement aux idées reçues n'est pas un antipoison). Surveillez l'enfant tout en appelant en urgence un médecin, l'ambulance ou le Centre Antipoison.


Date de mise à jour : 16/03/2009


Et aussi sur le même thème :

Cuisine – Accident domestique – Cuisine accident domestique – Accident domestique cuisine – Précautions accident domestique

Conformité de l'installation électrique


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Plus d'information sur les accidents domestiques dans la cuisine et les annonces immobilières entre particuliers :

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien