L’envolée des prix de l’immobilier commence à pénaliser certains acheteurs qui, faute d’un pouvoir d’achat suffisant, doivent renoncer à leur projet immobilier.

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 28/05/2016 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Prix immobiliers

Prix immobiliers : Jusqu’où va aller la hausse des prix ?


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreInformations nationales


Prix immobiliers

La hausse des prix de l’immobilier français se poursuit

Les effets de la crise auront été de courtes durées pour l’immobilier français dont les prix ne cessent de progresser depuis plusieurs mois. D’après le réseau d’agences immobilières Century 21, les prix des logements ont augmenté de 7.4% au premier semestre 2011 par rapport à la même période 2010.
La capitale enregistre les hausses les plus spectaculaires. A Paris intra-muros, les prix des logements ont progressé de +17% en un an et la moyenne au mètre carré s’y établit désormais autour de 8.344 euros !
La proche banlieue n’est pas épargnée, les Hauts-de-Seine enregistrent une hausse de 13.7% et l’est des Yvelines une envolée de 12%. Même tendance en province dans les villes où le marché est déjà tendu, comme à Lyon ou encore à Marseille, qui connaissent une progression respective de +6.8% et +5% des prix.
Seules six régions enregistrent un recul des prix de l’immobilier : l’Alsace, l’Aquitaine, l’Auvergne, la Bourgogne, le Limousin et le Nord.

Le volume des ventes se contracte

La flambée des prix de l’immobilier, à laquelle s’ajoute la remontée des taux d’intérêt, pèse sur le comportement des acheteurs. « Le marché hésite » commente Laurent Vimont, Président de Century 21, « dès que les prix augmentent, il se bloque et le nombre de transactions se contracte ; dès qu’ils baissent, les acheteurs reviennent ».
Bien que les particuliers compensent la hausse des prix et des taux par un allongement de la durée de leur emprunt, ils sont nombreux à devoir renoncer à leur projet immobilier. En un an, entre le 1er semestre 2010 et le 1er semestre 2011, période de l’année pourtant la plus active, le nombre de transaction a chuté de 7.1%.

Vers une baisse des prix ?

Pour Century 21, l’activité immobilière devrait ralentir sur les six prochains mois et les prix baisser ou se stabiliser selon les régions. Pour le groupe, la hausse des prix à fin 2011 ne devrait pas dépasser les 5%. Selon Sébastien de Lafond, le Président de Meilleursagents.com, la baisse des prix pourrait intervenir dès 2012.


Date de mise à jour : 20/07/2011


Et aussi sur le même thème :

Prix immobilier Paris : Pourquoi les prix de l’immobilier parisien flambent-il ?



Pour en savoir plus :
Marché immobilier tendance : Les notaires observent un léger recul des ventes et des prix
1er achat immobilier : Les aides pour devenir propriétaire


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Plus d'information sur l’ annonce immo.

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien