Niche fiscale 2009 : en 2009, les niches fiscales seront plafonnées à 10% du revenu imposable plus 25.000 euros. Le dispositif des loueurs meublés professionnels, la loi Malraux et les investissements dans les DOM-TOM seront touchés par cette mesure. Explication

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 24/04/2014 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Niche fiscale, plafonnement global en 2009

Niche fiscale en 2009


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreInformations nationales


Niche fiscale 2009
Plafonnement des niches fiscales en 2009

Les niches fiscales seront globalement plafonnées en 2009 à 25.000 euros plus 10% du revenu imposable du contribuable. Si cette mesure vise à stopper l'évasion fiscale à très haut niveau, elle ambitionne également de limiter le total des réductions d' impôt dont un contribuable aisé financièrement peut bénéficier en cumulant des avantages fiscaux. On compte actuellement plus de 400 niches fiscales.

La raison du plafonnement des niches fiscales en 2009 ? L’Etat a besoin de renflouer ses caisses car, avec la crise ambiante, le pays est en proie à un ralentissement d'activité, à une baisse des recettes fiscales et à une augmentation de la charge de la dette. Ainsi, si en 2007 le déficit de l’Etat a été de 38,4 milliards d’euros (44,1 mds d'après la Cour des Comptes), il est estimé à 51,4 milliards en 2008.

Loueur meublé professionnel, loi Malraux, investissement dans les DOM-TOM

Le dispositif des loueurs en meublés professionnels, la loi Malraux et les investissements dans les DOM-TOM seront particulièrement touchés par le plafonnement des niches fiscales en 2009.
Au total, près de 50.000 contribuables seraient concernés par le plafonnement des niches fiscales :

  • 43.000 personnes pour la location en meublé professionnelle (statut LMP)
  • 3.540 personnes pour le dispositif Malraux
  • 3.100 personnes pour les d'investissements outre-mer (loi Girardin)

Evalué entre 100 à 200 millions d’euros de recettes, le produit de ce plafonnement contribuera à financer en partie le RSA ou Revenu de solidarité active. Le coût total de ce dernier atteignant environ 1,5 milliard € par an.


Date de mise à jour : 05/01/2009


Et aussi sur le même thème :

Les avantages fiscaux

Pour en savoir plus :
Impôts 2009, ce qui va changer concernant l'immobilier
Défiscalisation EHPAD, une nouvelle niche fiscale


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Plus d'information sur les niches fiscales en 2009 et les annonces immobilières entre particuliers

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce