La baisse de l’immobilier chinois inquiète les experts. Une crise du logement en Chine pourrait avoir des répercussions sur le marché mondial des matières premières

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 29/05/2016 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Immobilier Chine

Immobilier Chine : Une crise de l’immobilier chinois aurait des répercussions sur l’économie mondiale


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreInformations internationales


Immobilier Chine

La mauvaise santé du marché immobilier chinois inquiète les analystes. Pilier de la deuxième économie mondiale, l’effondrement de l’immobilier en Chine pourrait avoir des conséquences sur les marchés internationaux, notamment celui des matières premières.

Des signes alarmants

L’immobilier en Chine est en perte de vitesse. Selon une enquête publiée par Home Link China, l’effondrement du volume des transactions a entraîné la fermeture de 177 agences immobilières à Pékin en octobre dernier. Dans un même temps, la part des appartements invendus a dépassé les 120.000 logements dans la capitale chinoise, son plus haut niveau en 29 mois. En parallèle à ces signaux alarmants, de nombreux ménages ont protesté à Shanghai et d’autres grandes villes du pays contre des promoteurs immobiliers qui ont vendu des appartements juste avant de baisser leurs prix.

Les acheteurs attendent que les prix baissent

Tout laisse présager un recul des prix de l’immobilier chinois. Le premier Ministre Wen Jiabao a lui même indiqué que les prix des logements, qui avaient flambé ces dernières années, allaient « redevenir raisonnables », le gouvernement maintenant les mesures visant à enrayer la surchauffe des prix, notamment les restrictions de crédit et le nombre limité d’achat immobilier. La société de notation financière Standard & Poor’s table sur un recul de 10% des prix de l’immobilier en Chine. Pour Zhang Zhiwei, analyste chez Nomura Securities à Hong Kong, il pourrait atteindre 15%. Attendant que les prix baissent, les chinois sont aujourd’hui nombreux à reporter leur projet d’achat immobilier et les promoteurs peinent à écouler leurs stocks de logements. Afin de séduire les acquéreurs, ils sont de plus en plus nombreux à proposer des offres alléchantes, comme la climatisation ou des garages gratuits. A Yueqing, l’un deux a offert une BMW d’une valeur de 300.000 yuans (34.700 euros) aux 150 premiers acheteurs d’une résidence de standing, soit un cadeau d’une valeur de 13% du logement.

Des répercussions sur l’économie mondiale

La chute du marché de l’immobilier chinois pourrait avoir des conséquences graves sur l’économie mondiale. Pour Yao Wei, économiste pour la Chine de la Société Générale de Hong Kong, « le secteur le plus touché sera celui des matières premières. La demande pour le ciment, l’acier, le béton ou l’aluminium seront affectés ». L’acquisition d’un logement s’accompagnant souvent de l’achat d’appareils électroménagers et électriques, ces deux secteurs pourraient également souffrir en cas d’une crise de l’immobilier en Chine.


Date de mise à jour : 14/11/2011


Et aussi sur le même thème :

Immobilier Chine : Les prix de l’immobilier chinois commencent à marquer le pas

Pour en savoir plus :
Chine, taxe foncière : Une taxe foncière en Chine pour lutter contre la spéculation


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Plus d'information sur l’ annonce immo.

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien