Les français ont continué à investir dans la pierre malgré la hausse des taux qu’ils ont compensée en allongeant la durée de leur crédit immobilier

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 30/06/2016 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Taux des crédits immobiliers

Taux des crédits immobiliers : La hausse des taux n’a pas impacté le marché de l’immobilier


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreImmobilier crédit


Taux des crédits immobiliers

La remontée des taux n’a pas ralenti le marché de l’immobilier

Malgré la hausse des taux, le marché de l’immobilier est resté très actif au premier semestre 2011. Contre toute attente, les français sont restés fidèles à la pierre et ont continué à investir dans l’immobilier. D’après la dernière étude de l’Observatoire crédit logement/CSA, la production de prêts à l’habitat a même progressé de 17.5% en glissement annuel. Une hausse qui prouve bien que « la demande ne semble pas avoir réagi à la remontée des taux » commente Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université de Paris X Nanterre qui a dirigé l’étude.

Les taux ont retrouvé leur niveau de septembre 2009

Après avoir reculé à des niveaux historiquement bas en septembre 2010, année qui a marqué un très fort redémarrage du marché immobilier après deux années noires, les taux ont commencé à remonter dès le mois de novembre. « Après avoir augmenté de 0.1% par mois entre novembre 2010 et fin mars, ils ont progressé de 0.5% par mois au second trimestre » rappelle Michel Mouillart. Concrètement, les taux d’intérêt des crédits immobiliers aux particuliers sont passés de 3.22% hors assurance en octobre 2010 à 3.9% à la fin juin 2011, retrouvant ainsi leur niveau de septembre 2009 ou encore « de l’été 2006, lorsque le marché était en pleine expansion ».

Un allongement de la durée des prêts pour compenser la hausse des taux

Cette hausse des taux d’intérêt a pourtant un impact bien réel sur le pouvoir d’achat immobilier des ménages. Le courtier en ligne Empruntis.com rappelle qu’entre octobre 2010 et aujourd’hui la mensualité de remboursement d’un prêt de 200.000 euros sur 20 ans est passée de 1.160 euros (taux à 3.5%) à 1.244 euros (taux à 4.3%). En 7 mois de hausse des taux, le coût global de même financement a ainsi augmenté de plus de 20.000 euros pour le particulier! Une hausse que l’acheteur a compensée par un allongement de la durée de son emprunt (en moyenne 215 mois en juin dernier). L’Observatoire du crédit logement/CSA souligne que la hausse des taux a également été absorbée par une hausse notable de l’apport personnel de +10.5% grâce à la reprise du marché de la revente.


Date de mise à jour : 12/08/2011


Et aussi sur le même thème :

Taux banque immobilier : Les taux d’intérêt des crédits immobiliers restent stables


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien