Copropriété, syndic volontaire ou syndic bénévole : dans une copropriété, le syndic volontaire encore appelé syndic bénévole est, tout comme le syndic professionnel, élu par l’assemblée générale des copropriétaires à la majorité absolue. Gros plan sur les responsabilités du syndic volontaire ou bénévole…

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 03/12/2016 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Le syndic volontaire ou bénévole

Copropriété, syndic volontaire ou syndic bénévole


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreParticularités de la copropriété


Syndic volontaire ou bénévole

Le syndic volontaire encore appelé syndic bénévole est élu par l’assemblée générale des copropriétaires à la majorité absolue. Il convient parfaitement bien aux copropriétés de petites tailles

Syndic volontaire ou bénévole : mode de désignation

Le syndic volontaire encore appelé syndic bénévole est, tout comme le syndic professionnel, élu par l’assemblée générale des copropriétaires à la majorité absolue. Il peut être soit:

  • un copropriétaire de l’immeuble
  • un groupe de personnes

Toute personne physique ou morale peut exercer les fonctions de syndic.

Pouvant percevoir une rémunération, le syndic volontaire ou bénévole n’a pas les mêmes obligations que le syndic professionnel. Son activité n'étant pas considérée comme une activité professionnelle, l'intéressé n'est pas soumis aux charges sociales. Le syndic volontaire ou bénévole est adapté aux petites copropriétés.

Syndic volontaire ou bénévole : responsabilités

Le syndic volontaire ou bénévole doit assumer un certain nombre de responsabilités. Outre d’assumer un ensemble de tâches administratives, financières et comptables, il est aussi chargé de:

  • exécuter les décisions de l'assemblée générale (AG)
  • administrer l'immeuble, de veiller à sa conservation et à son entretien
  • établir le budget prévisionnel du syndicat et de le soumettre au vote de l'assemblée générale
  • percevoir les avances sur trésorerie et provisions sur travaux
  • ouvrir un compte bancaire ou postal séparé au nom du syndicat
  • représenter le syndicat dans tous les actes civils et en justice
  • établir et tenir à jour un « carnet d'entretien »

Si le syndic volontaire ou bénévole n'exerce pas correctement ses fonctions ou s'il ne respecte pas les règles de fonctionnement de la copropriété, l'assemblée générale peut procéder à tout moment à sa révocation. Aussi a-t-il tout intérêt à prendre une assurance qui le couvre de tout problème.
Le mandat du syndic volontaire ou bénévole est de trois ans renouvelable. Le syndic peut démissionner à tout moment en cours de mandat, sous réserve d'un éventuel préavis mentionné dans le contrat ou le règlement de copropriété.


Date de mise à jour : 23/12/2008


Et aussi sur le même thème :

Copropriété, organisation et gestion

Pour en savoir plus :
Vote de travaux en copropriété
Règlement de copropriété


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Plus d'information sur le syndic volontaire ou bénévole :

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien