Jardiner sans pesticide, dangers des pesticides, bonnes pratiques : La nécessité de jardiner sans pesticide devient une évidence face aux dangers des pesticides pour la santé et pour l’environnement. Zoom sur les bonnes pratiques permettant de jardiner sans pesticide

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 08/08/2020 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Jardiner sans pesticide

Jardiner sans pesticide


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreJardiner


Jardiner sans pesticide

Face aux dangers des pesticides pour l’homme et l’environnement, jardiner sans pesticide est un devoir de chacun. Conseils des bonnes pratiques à adopter pour un jardin 100% naturel

Jardiner sans pesticide : dangers des pesticides

La nécessité de jardiner sans pesticide devient une évidence, à considérer tous les dangers des pesticides pour la santé et pour l’environnement.
Les effets néfastes des pesticides sur la santé se manifestent entre autres par :

  • Des problèmes dermatologiques
  • Des maladies respiratoires
  • Des malformations congénitales
  • Des atteintes neurologiques
  • Des cancers
  • Un affaiblissement du système immunitaire
  • Une infertilité

Pour ce qui est de leurs méfaits sur l’environnement, les pesticides ont entraîné :

  • La contamination de 96% des eaux de surfaces et de 61% des eaux souterraines
  • La contamination de l’air, des brouillards et des pluies
  • La dégradation des sols

Autant d’inconvénients qui poussent le ministère du Développement durable à sensibiliser la population française sur les dangers des pesticides, ainsi que sur les bonnes pratiques permettant de se passer de ces produits phytosanitaires de synthèse.
L’objectif visé par le Grenelle Environnement à travers le plan Ecophyto 2018 est de réduire de 50% l’usage des pesticides en France d’ici 2018.

Jardiner sans pesticide : bonnes pratiques

Les bonnes pratiques du jardinage sans pesticide consistent notamment à :

  • Opter pour des variétés de plantes adaptées au milieu, plus résistantes aux maladies et aux parasites
  • Cultiver ensemble des plantes compagnes qui se protègent mutuellement (carottes et tomates, poireaux et fraises, concombre et salades…)
  • Intégrer les fleurs au potager
  • Utiliser du compost ou du fumier
  • Pailler le sol pour empêcher le développement de mauvaises herbes
  • Adopter l’utilisation d’insecticides et de fongicides biologiques ( purins, décoctions…)
  • Enrichir le sol à l’aide des engrais verts
  • Jardiner avec la lune
  • Récréer la biodiversité et favoriser la pollinisation grâce aux plantes mellifères
  • Favoriser le développement des prédateurs des insectes parasites (coccinelles pour lutter contre les pucerons…)

Date de mise à jour : 16/08/2010


Et aussi sur le même thème :

Jardiner sans pesticidejardin sans pesticidejardinage sans pesticidedanger pesticides jardinbonnes pratiques jardinbonnes pratiques pour jardin sans pesticide

Jardin, compagnonnage : Le bon usage des fleurs au potager
Faire son compost
Réussir son potager bio, association de plantes

Obtenir un devis :
Entretien de jardin

Pour en savoir plus :
Jardinage bio, purin, décoction : Optez pour les insecticides et fongicides naturels à base de purins et décoctions de plantes
Jardin, engrais verts
Jardiner avec la lune
Jardin, plantes mellifères : Recréer la biodiversité dans son jardin
Jardinage biologique, cultures associées


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Plus d'information sur jardiner sans pesticide et les annonces entre particuliers :

Recevez notre Newsletter sur l’immobilier en créant gratuitement votre compte sur Appel immo: Annonces immobilières entre particuliers

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien