Ayez l’œil attentif et en cas de doute, demandez conseil à la Professionnel

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 26/03/2019 | Plan du site
0 811 880 321
Contact   Ami
>
>
>
> Les vices cachés

Les vices cachés


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreAcheter un bien immobilier


Vice cache-immobilier

La remise des diagnostics obligatoires ne dispense pas le vendeur d’informer l’acquéreur de l’état et de la situation du bien qu’il vend, sans chercher à dissimuler un quelconque défaut.

Le vendeur a le devoir moral d’informer l’acheteur des défauts du bien qu’il connaît : défaut d’étanchéité, de résistante…Néanmoins, il n’est pas tenu à la garantie des vices cachés. Il est d’ailleurs généralement stipulé dans les actes de vente que l’acquéreur prend les biens vendus dans l’état où ils se trouvent et que le vendeur n’est pas tenu à la garantie des vices cachés pouvant affecter le sol, le sous-sol ou les bâtiments . Examinez donc attentivement le bien et en cas de doute n’hésitez pas à demander l’avis d’un Professionnel.

Si le bien que vous achetez a moins de 10 ans, vous bénéficierez de la « garantie décennale ». Pensez à demander au vendeur l’attestation d’assurance dommage ouvrage qu’il a signé au moment de la réalisation des travaux. En cas de malfaçons, c’est l’assurance de l’entrepreneur qui prendra alors en charge les défauts de fabrication du gros œuvre.


Date de mise à jour : 12/06/2008


Et aussi sur le même thème :

Pour en savoir plus :

immobilier les vices cachés


2008-2014 Appelimmo. Tout droits réservés

Annonces immobilier

Acheter et vendre de particulier à particulier

Immobilier de particulier à particulier

Vendre un bien immobilier

Acheter un bien immobilier

Découvrez le journal
Créez une alerte
Passez votre annonce
J'appelle pour vendre un bien